HISTORIQUE

04presadurand

La compagnie Les Filles de la Pluie

Depuis 1994, les Filles de la Pluie, compagnie de théâtre d’amateurs citoyens travaille sur un répertoire de théâtre engagé, social, politique et furieux.
La compagnie est également membre du Maquis, qui est un espace/collectif de recherche et de création artistique regroupant cinq troupes de théâtre et soutenu par la Ville de Brest.

Créée à Brest en 1994, la compagnie des Filles de la Pluie compte à son actif une quinzaine de spectacles et plusieurs manifestations (Festivals Les Miettes aux Pigeons, Festival Enrageons-nous ou encore Festival du Furieux).

Grâce à une exigence artistique grandissante d’année en année, le travail de la compagnie se poursuit et se précise. Sous la direction de Lionel Jaffrès, les Filles de la Pluie aspirent à être porteuses de questionnements sur le monde et notre société contemporaine. Devenu comédien et metteur en scène professionnel après une formation à l’Ecole Internationale de théâtre Jacques Lecoq à Paris, Lionel Jaffrès passe le relais en 2006 à Jean-Manuel Warnet, qui est coopté par l’ensemble de la troupe après qu’il eut travaillé avec certains des comédiens et qu’il eut suivi avec intérêt les créations de la compagnie.

La troupe réunit des personnes pratiquant le théâtre en amateur mais se veut surtout un collectif d’individus militants, passionnés par la création artistique et la vie de la cité. Cet ancrage fort a permis que Les Filles de la pluie soient à l’origine de deux nouveaux projets : la création de la compagnie Les Piqueteros, issue d’un collectif de chômeurs, et le spectacle Politique Qualité avec des ouvrières de l’usine Jabil de Brest. En octobre 2007, l’ensemble de ces projets ont été rassemblés dans un événement intitulé OctobreS, en référence au Groupe Octobre de Jacques Prévert. Parrainé par la Maison du théâtre de Brest et le Patronage Laïque du Pilier Rouge, OctobreS a présenté quatre spectacles durant deux semaines, ainsi que des conférences sur le théâtre militant, l’ensemble ayant réuni près de 1 500 personnes. Toujours en 2007, Les Filles de la pluie ont été séduites par le texte incisif de Prévert, La crosse en l’air qu’elles ont tout d’abord présenté au Stella puis dans d’autres théâtres et festivals avant de se lancer dans La tournée du Pape (version cabaret). Sous cette forme de « théâtre de comptoir », ce spectacle est celui qui a le plus tourné et a écumé de multiples cafés de Brest à Lille ou encore de Cherbourg à Bruxelles.

Après Prévert, Les Filles de la Pluie ont relevé un grand défi, celui d’adapter et de présenter Un Mystere-Bouffe de Vladimir Maïakovski. Après plus de deux et demi de recherche et de travail de création, la compagnie a présenté ce nouveau spectacle en novembre dernier à la Maison du Théâtre de Brest pour cinq représentations jouées à guichets fermés.
Ce Mystère Bouffe sera en tournée en 2013 et 2014.